Home > Culture > Décès du musicien burkinabè Saha

Décès du musicien burkinabè Saha

Le jeune musicien burkinabè de 33 ans Saha David Soré, bien connu sous le nom de Saha, est décédé jeudi, ont annoncé vendredi plusieurs sources proches de l’artiste. Elles indiquent que « c’est par suite d’un accident de la circulation sous la pluie d’hier ».

Le musicien publiait rien que le 14 mai dernier sus son compte facebook : « La vie n’est rien en elle-même. Notre ennemi à tous, c’est le temps. Aurons-nous le temps d’accomplir nos rêves, nos ambitions ? Seul Dieu a le dernier mot ».

Le musicien a fait ses débuts dans le rap, il appartenait au groupe Black Negda avant de se convertir dans une carrière solo, dans la musique « tradi-moderne ». A son actif au moins trois album, l’un de ses plus gros succès a été l’album « abada ». Son dernier album est sorti en 2016.

Très vite des acteurs culturels ont réagi sur les réseaux sociaux. « Le show Biz Burkinabè en deuil… Un Ami un frère s’en est allé, repose en paix. Que le Wend des wende Facilite et apaise les cœurs », a dit le musicien Dez Altino.

« Repose en paix Saha, que la terre te soit légère… », a écrit le rappeur Smarty.

« Très triste d’apprendre ta disparition.
Que la terre du Burkina Faso te soit légère.
Repose en paix l’artiste », a aussi écrit Gérard Koala, promoteur du Festival Ouaga-New York (FONY).

« C’était un battant et je sais qu’il était en studio encore », a dit un de ses amis musicien Oskimo, contacté au téléphone.

Saha laisse derrière lui une femme et deux enfants

 

 

Lamine Traoré

Laisser un commentaire