Home > Culture > La musicienne Biba Ouassin a été inhumée dimanche soir à Ouagadougou

La musicienne Biba Ouassin a été inhumée dimanche soir à Ouagadougou

Retrouvée morte samedi à domicile à Ouagadougou, la musicienne Biba Ouassin a été inhumée dimanche soir au cimetière municipal de Gounghin. Parents, amis, le monde culturel avec à sa tête le ministre de la culture Issouf Sawadogo étaient mobilisés pour accompagner la musicienne à sa dernière demeure.

Biba Ouassin est décédée au moment où sa carrière commençait à décoller selon Kisto Koimbré, représentant des artistes. « Au moment où on avait besoin d’elle un peu partout, c’est à ce même moment qu’elle a décidé de partir. C’est tellement brusque et tellement triste. Nous ne sommes pas contents mais qu’est-ce que nous pouvons faire ? Nous devons prier pour elle. Que la terre lui soit légère », a-t-il déclaré.

Ce départ de Biba Ouassin est certes triste mais nul ne peut contre la volonté de Dieu note la famille. « C’est douloureux pour nous, pour la famille mais nous essayons de tenir le coup pour ne pas être trop triste parce que elle-même dans sa vie, elle a aimé la gaieté, la joie. C’est un départ brusque, mais on accepte ça comme ça, c’est la volonté de Dieu », a indiqué Abdoulaye Ouassin, frère aîné de la musicienne.

« Moi je n’ai pas perdu une artiste, j’ai perdu ma sœur, ma sœur bien aimée. C’est au moment où elle commençait à rencontrer du succès que cela arrive. Ce n’est pas du tout facile mais Dieu est souverain dans sa décision. Il a donné, il a repris », a dit le médiateur du Faso, Saran Sérémé aussi membre de la famille.

Biba Ouassin laisse derrière elle une discographie riche, trois enfants, de nombreux fans et bien évidemment le monde de la culture dans la tristesse et la consternation.

Carrière artistique
Biba Ouassin a fait son entrée dans le milieu du show biz en 2009 avec un premier single titré « Mousso » qui veut dire femme en langue dioula. En 2013, elle a mis sur le marché discographique son premier album et le deuxième en 2015.

En début d’année 2017, Biba Ouassin marque son retour sur la scène musicale avec un troisième album titré «Douahou» qui veut dire bénédiction en langue dioula.
Outre la musique, elle était aussi engagée dans des actions de protection des enfants et des femmes.

Lamine Traoré

Laisser un commentaire