Home > Economie > Coopération Burkina-Belgique : « le secteur privé est une priorité » (Lieven De La Marche)

Coopération Burkina-Belgique : « le secteur privé est une priorité » (Lieven De La Marche)

Reçu en audience mercredi matin par Mahamadi Savadogo, président de la chambre de commerce et d’industrie du Burkina(CCI-BF), Lieven De La Marche, ambassadeur de la Belgique au Burkina a indiqué qu’ils sont en train de développer au Burkina un programme de coopération bilatérale dans lequel le développement du secteur privé va être une priorité

C’est la première visite de l’Ambassadeur de la Belgique au Burkina rend au président de la chambre de commerce et d’industrie. Les deux hommes ont surtout parlé de coopération économique entre la Belgique et le Burkina. D’après Lieven De La Marche, cette visite au président de la CCI-BF a pour objectif d’explorer des pistes pour renforcer davantage la coopération entre les deux pays.

Selon Mahamadi Savadogo, président de la chambre de commerce, les échanges commerciaux entre la Burkina et la Belgique sont assez faibles. « quelque chose pourrait être fait à ce niveau pour un tant soit peu équilibré la balance », indique t-il Depuis son élection à la tête de la chambre de commerce du Burkina

Pour la concrétisation de la reprise de la coopération, un accord de démarrage de la coopération gouvernementale entre les deux pays pour la période 2016-2017 a été signé le 17 février 2016 à Ouagadougou.

Les principaux secteurs de financement de ce programme de démarrage sont le secteur de l’eau et de l’assainissement et celui de la santé de la reproduction. Le montant total du financement du programme est d’environ 9,839 milliards de F CFA octroyé au Burkina sous forme de subvention Samira Guiré

Samira Guiré

Laisser un commentaire