Home > Economie > FIMO 2017 : La Chine Taïwan est au Burkina Faso avec de « bonnes affaires »

FIMO 2017 : La Chine Taïwan est au Burkina Faso avec de « bonnes affaires »

La Foire internationale multisectorielle de Ouagadougou (FIMO) bat son plein depuis le 27 octobre 2017 au Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO) et ce, jusqu’au 5 novembre prochain. Une délégation d’hommes d’affaires taïwanais est présente à cette foire avec différents produits. Zoom sur la Chine Taïwan à la FIMO 2017.

Au pavillon Kilimandjaro du SIAO, la Chine Taiwan a dressé au moins une bonne dizaine de stands avec divers produits « made in Taïwan ».

« Nous avons 10 compagnies différentes qui sont présentes à cette foire. On a des entreprises spécialisées dans les plaques solaires, les produits électroniques et télécommunications, les industries agro-alimentaires, (les emballages) et enfin des pièces détachées automobiles », a affirmé Joan Tsou, la directrice du département marketing stratégique, section exposition à l’étranger, porte-parole de la délégation.

« Nous avons envoyé le GSM 3G, 4G pour montrer à la population burkinabè et aussi apporter une nouvelle technologie dans la communication et aussi rendre le côté internet un peu plus rapide », a dit Alex Rock Chou un exposant taïwanais par ailleurs directeur de Maxcomm, une entreprise spécialisée dans la vente des produits électroniques surtout dans la connexion internet.

Même s’il n’y a pas une grande affluence, il y a cependant de très bonnes affaires à faire à cette FIMO pour la Chine Taïwan. »Il n’y a pas assez de monde comme prévu mais quand même quelques personnes viennent pour visiter les stands. On profite de cette occasion pour rencontrer des partenaires ici au Burkina Faso même aussi pour les pays voisins », a fait savoir la porte-parole de la délégation.

C’est le Conseil de développement du commerce extérieur de Taïwan en anglais the Taïwan External Trade Development Council (TAITRA) qui conduit la délégation d’hommes d’affaires au Burkina Faso. Les exposants taïwanais lancent un appel au public burkinabè à prendre d’assaut les stands car les produits qui y sont, correspondent aux réalités des burkinabè.

Lamine Traoré

Laisser un commentaire