Home > Economie > Grève des agents du trésor : « ils ne peuvent pas obliger leur Etat à trouver des solutions impossibles », (Clément Sawadogo)

Grève des agents du trésor : « ils ne peuvent pas obliger leur Etat à trouver des solutions impossibles », (Clément Sawadogo)

L’invité de la rédaction est Clément Sawadogo, ministre de la  Fonction publique qui s’exprime sur les revendications du syndicat  des agents du trésor du Burkina (SATB). Il affirme sans détour, « il n’y aura pas de statut autonome pour eux ».

A en croire le ministre de la Fonction publique, les négociations se poursuivent et tous les points de la plateforme revendicative passent à la loupe afin de trouver un terrain d’entente. Naturellement il n’existe pas une plateforme qui pourra être satisfaite à 100 %, a fait savoir le ministre de la Fonction publique Clément Sawadogo.

Se prononçant sur la question du statut autonome, le ministre explique « nous avons donné la réponse que nous donnons systématiquement à tous les autres corps ayant des prétentions dans ce domaine. Le statut général de la fonction publique régie l’ensemble des fonctionnaires de l’Etat. Il y a quelques exceptions mais du fait de la constitution ».

Dans ce cas d’espèce, des solutions s’imposent, « ce sont des fonctionnaires de l’Etat, ils ne peuvent pas obliger leur Etat à trouver des solutions impossibles ; dès lors que c’est impossible, il n’y a pas de solution. » a renchéri Clément Sawadogo.

Clément Sawadogo a ajouté que la manière d’allouer les fonds pourrait être réaménagée en faveur des agents du syndicat  des agents du trésor du Burkina (SATB) « cela est une possibilité que le gouvernement a exploré et pourrait y apporter une réponse favorable sans changer la base du prélèvement et sans que cela ne donne lieu à un autre effort supplémentaire de l’Etat car quelque part, ce sont des ressources destinées au développement du Burkina. » a-t-il indiqué.

Pour terminer, le ministre a insisté sur le fait que l’audit du siège du trésor sera effectif.

 

 

Synthèse Ana Kam

 

 

Tu pourrais aussi aimer
Fraudes aux concours au Burkina : Accentuer la vigilance pour lutter contre le phénomène

Laisser un commentaire