Home > Economie > TRESOR PUBLIC: LES AGENTS DEMANDENT UN STATUT AUTONOME

TRESOR PUBLIC: LES AGENTS DEMANDENT UN STATUT AUTONOME

Les agents du trésor, ont entamé depuis lundi une grève de deux semaines pour exiger entre autres de meilleures conditions de travail, un plan de carrière à part, et surtout un statut autonome dont les contribuables n’ont pas encore tous les contours. Mais selon des personnes avisées, un statut particulier voudrait dire qu’il faut traiter par une grille plus généreuse autre que celle applicable à l’ensemble des fonctionnaires, ces agents du trésor, parmi les mieux traités de la fonction publique. Pour le Secrétaire général du Syndicat autonome des agents du trésor du Burkina (SATB), Seini Koanda que nous avons joint, ils exigent un statut autonome, pour se soustraire de la loi 081 qui régit les agents de la fonction publique.

Ce qui ferait d’eux des fonctionnaires à part, tout comme les magistrats ou les professeurs d’université auparavant. Cette grève de deux semaines ne concerne pas les autres agents des finances qui travaillent presque tous dans les mêmes conditions que ceux du trésor. Dans leur plateforme, les agents du trésor dénoncent le manque « criard » de moyens pour leurs services. « Le simple appareil de photocopie n’existe pas au trésor » s’indignent-ils. Le syndicat évoque aussi le risque sanitaire qui se présente aux agents qui manipulent l’argent à longueur de journée.

Selon M. Koanda, certains fonctionnaires auraient piqué des crises de folie après des opérations de billetage De tous les fonctionnaires du Faso, les agents des finances (comprenant bien sûr ceux du trésor), sont les seuls à disposer d’un fonds commun (dont les syndicats n’aiment pas parler) qu’ils perçoivent au moins tous les six mois et qui est généralement supérieur à leurs propres salaires annuels mentionnés sur leurs bulletins de paie. Ils disposent aussi d’autres avantages financiers comme des bonus ou des fonds de stimulation perçus en plus du fonds commun. Dans certains milieux où on n’hésite pas à qualifier les financiers d’ « enfants gâtés de la Fonction publique », on estime qu’un chauffeur des finances peut toucher mieux qu’un médecin. En tout cas la grève est enclenchée, et tout laisse croire qu’on va vers un bras de fer entre un gouvernement à la main facile comme disent certains et les fonctionnaires du trésor.

Laisser un commentaire