Home > Internationale > HIROSHIMA, PREMIER BOMBARDEMENT ATOMIQUE AU MONDE, UNE VILLE RECONSTRUITE AU BOUT DE 70 ANS

HIROSHIMA, PREMIER BOMBARDEMENT ATOMIQUE AU MONDE, UNE VILLE RECONSTRUITE AU BOUT DE 70 ANS

72 ans après le premier bombardement atomique au monde par les Etats-Unis à Hiroshima, ouest du Japon, faisant des milliers de morts et la ville « complètement détruite », Hiroshima aujourd’hui est plus que jamais resplendissante. Autour du « dôme de la bombe atomique », puisque c’est ainsi qu’on l’appelle, l’un des seuls bâtiments ayant résisté à cette « barbarie », des gratte-ciels ont poussé de partout. Si la ville est en pleine évolution, ses habitants n’oublient pas cependant ce bombardement « tragique ». Des monuments sont érigés pour expliquer aux générations actuelles mais aussi celles futures ce qui s’est passé.

« Le 6 août 1945 à 8 heures 15 minutes du matin, eu lieu sur Hiroshima le premier bombardement atomique de l’histoire. Le développement d’armes de destruction massive telle que la bombe atomique marquait l’entrée du monde dans l’ère nucléaire » indique le guide de l’exposition permanente du « Musée d’Hiroshima pour la paix ».

De l’hypocentre à quelques mètres du « dôme de la bombe atomique » (ndlr c’était le hall de l’exposition commerciale de Hiroshima), l’un des rares sinon le seul bâtiment qui n’a pas été totalement détruit par l’explosion, au « Musée mémorial de la paix d’Hiroshima », en passant par la « flamme de la paix », la « cloche de la paix », le « cénotaphe de la paix », bref, c’est tout un vaste endroit dénommé « parc de la paix » qui est entièrement dédié au victime du bombardement atomique de août 1945 à Hiroshima.

Des visiteurs venus de partout dans le monde prennent d’assaut quotidiennement les différentes infrastructures réalisées à la mémoire des victimes. Un parc calme qui sert de lieu de recueillement pour certains visiteurs.

Le musée de la paix lui explique et étale les différentes étapes de l’explosion. Il comprend un bâtiment principal qui présente des objets en lien avec la bombe atomique ainsi que des documents destinés à mieux comprendre ce qui s’est passé à Hiroshima le 6 août 1945. Un bâtiment Est (niveau 1) : divers panneaux, photographies, documents vidéo et maquettes expliquent l’histoire de la bombe atomique, de son développement à son largage sur Hiroshima.

Et enfin un bâtiment Est (niveaux 2-3). Ces niveaux présentent des maquettes, des photos et des panneaux d’exposition mettant en avant l’état actuel de l’ère nucléaire ainsi que les activités pacifiques d’Hiroshima. Ces bâtiments sont actuellement fermés au public pour des travaux de rénovation.

Pour la première fois un Président américain a visité ce parc de la Paix, symbole de l’explosion atomique. C’était Barack Obama en 2016. Il s’était incliné sur la mémoire des victimes de l’explosion. Visite qui aura permis de stabiliser et de renforcer les relations entre le Japon et les Etats-Unis.

« Hiroshima s’est relevée de la catastrophe atomique, et l’élimination de toutes les armes nucléaires ainsi que la réalisation d’une communauté mondiale vraiment pacifique est son souhait le plus profond » termine l’introduction du guide de l’exposition permanente du « Musée d’Hiroshima pour la paix ».

 

Lamine Traoré, envoyé spécial à Hiroshima au Japon

Laisser un commentaire