Home > Internationale > Vente de migrants en Libye : La CEDEAO lance un appel au gouvernement libyen pour qu’il poursuive en justice, les coupables

Vente de migrants en Libye : La CEDEAO lance un appel au gouvernement libyen pour qu’il poursuive en justice, les coupables

La Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a lancé mardi un appel d’urgence au gouvernement libyen et à la communauté internationale afin qu’ils poursuivent en justice, toutes les personnes qui se sont rendues coupables de vente aux enchères de migrants africains en Libye.

La Cedeao se dit fortement indignée par ces pratiques qu’elle qualifie d’inhumaines, abjectes et les condamne sans réserve.
Selon cette organisation, de tels actes rappellent les heures sombres de l’histoire de l’humanité.
Elle a également invité le gouvernement libyen à prendre urgemment toutes les dispositions nécessaires en vue de faire cesser ces actes.
Lundi, le chargé d’affaire de l’ambassadeur de Libye au Burkina, Abdulrahman Khamada a déclaré à Ouagadougou que « les auteurs et complices de vente de migrants africains en Libye seront poursuivis et sanctionnés.»

Un reportage de la chaîne américaine CNN sur la vente de migrants africains en Libye récemment diffusé et partagé sur les réseaux sociaux a provoqué une tôlée générale contre cette pratique qui existe depuis quelques années.
Un nombre croissant de migrants transitant par la Libye sont vendus sur des « marchés aux esclaves » avant d’être soumis au travail forcé ou à l’exploitation sexuelle, selon un rapport publié mardi 11 avril par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Laisser un commentaire