Home > Non classé > Curage des caniveaux: la commune de Ouagadougou engagée pour une police de salubrité

Curage des caniveaux: la commune de Ouagadougou engagée pour une police de salubrité

Afin de lutter entre-autres contre les inondations, la commune de Ouagadougou, en collaboration avec le ministère de l’urbanisme et de l’habitat ont initié un programme de curage des caniveaux de la ville de Ouagadougou. Le coup d’envoi de l’opération a été donné le samedi 8 avril 2017 dans l’arrondissement n°2.

Jusqu’au 8 juillet prochain, ce sont 480 km de caniveaux qui seront curés. Le premier coup de pelle a été conjointement donné par le maire de la ville de Ouagadougou, Armand Béouindé, et le ministre de l’urbanisme et de l’habitat, Maurice Dieudonné Bonané.  « Destinés à drainer les eaux, c’est avec regret que l’on constate que, dans la ville de Ouagadougou, ces ouvrages servent de poubelles à certains citoyens » confie le maire de la commune de Ouagadougou, d’où cette volonté de mettre fin à cet incivisme avec la création d’une police de salubrité.

L’objectif, à en croire le maire, est minimiser les risques d’inondations, améliorer le cadre de vie des populations et à sensibiliser les populations afin qu’elles adoptent des comportements éco-citoyen, à préserver l’environnement urbain et surtout à réduire les cas de paludisme dans la ville de Ouagadougou par la destruction des gites larvaires que sont les eaux stagnantes présentes dans les caniveaux non curés.

« Au-delà de cette police, a-t’il ajouté chaque habitant doit prendre conscience de la nécessité d’assainir son cadre de vie, donc de disposer d’une poubelle pour y jeter ses ordures ». « Nous allons très prochainement déposer des poubelles dans les quartiers pour que les populations y jette ses ordures », rassure-t’il. Pour la réussite de cette campagne et au vu de son importance, le ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, Maurice Dieudonné Bonnané a invité tous les burkinabè à y adhérer.

 

Judith TRAORE

Tu pourrais aussi aimer
?ONEA : Baisses de pression, voire coupures d’eau à Ouagadougou
OUAGADOUGOU, 1779 ACCIDENTS, 15 DÉCÈS SUR PLACE EN 3 MOIS (POLICE MUNICIPALE)
Inondation à Ouagadougou : « Tous les kiosques sur des caniveaux vont déguerpir » martèle Armand Beouindé
Mali : Arrestation de Boubacar Sawadogo, lieutenant burkinabè d’Ansar Eddine sud

Laisser un commentaire