Home > Politique > Burkina : la présidente du conseil supérieur de la communication placée sous mandat de dépôt

Burkina : la présidente du conseil supérieur de la communication placée sous mandat de dépôt

Soupçonnée de malversations et détournements portant sur plus d’un milliard de francs CFA, Nathalie Somé, présidente du conseil supérieur de la communication(CSC) a été placée sous mandat de dépôt ce mercredi 6 septembre, a appris radio Oméga de sources judiciaires

Cette interpellation intervient 24 heures après l’incarcération à la Maco du directeur administratif et financier(DAF) du conseil supérieur de la communication(CSC), Souleymane Séré poursuivi pour les mêmes faits

Le DAF ainsi que la présidente de l’institution chargée de veiller sur la bonne conduite des médias, Nathalie Somé, sont soupçonnés de malversations et détournements portant sur plus d’un milliard de francs CFA, selon des résultats d’investigation de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC).

Selon des informations relayées par nos confrères du bimensuel L’Evénement dans leur parution N° 327 du 10 juin 2016, ces investigations de l’ASCE-LC ont été déclenchées après une plainte d’un agent du CSC.

Laisser un commentaire