Home > Politique > Congrès extraordinaire du Paren : vers une scission du parti ?

Congrès extraordinaire du Paren : vers une scission du parti ?

Le Paren, parti membre de la mouvance présidentielle, tient samedi, un congrès pour, dit-on, réconcilier ses différentes factions mais qui risque en fait, de matérialiser les divisions au sein du parti fragilisé depuis l’entrée au gouvernement comme ministre de la culture de Tahirou Barry, le président national du parti.

Déjà, on apprend que les proches de ce dernier auraient décliné l’offre de Laurent Bado, le fondateur du parti, de participer á ce congrès. « Le fondateur a tendu la main vers les autres », a indiqué à Radio Omega Yacouba Sawadogo, vice président du comité de réconciliation du Paren, regrettant que « jusqu’à présent, il n’a eu aucun signe venant d’eux ».

C’est un congrès qui doit mettre sur les rails les instances du parti, a expliqué M. Sawadogo qui parle ouvertement de crise.
« Il y a eu tellement de tiraillements concernant la légitimité du bureau actuel que le parti a décidé d’y mettre fin en réconciliant les différentes parties », a t-il indiqué.

Plusieurs membres du parti auraient émis des réserves sur la légalité de ce congrès dont le président actuel, Tahirou Barry, ne serait pas informé de la tenue.

« Je les invite à mieux lire les textes du parti qui disent qu’en cas de crise le dernier mot revient au fondateur », a dit Yacouba Sawadogo pour qui « le bureau actuel n’est pas légal », expliquant que le mandat de ce dernier devrait prendre fin le 26 juin 2015.

Les observateurs pensent qu’on va vers une mise à l’écart de M. Barry, le président actuel, et une reprise en main du parti par l’aile favorable à Laurent Bado. Ce scénario qui pourrait arriver, va-t-il remettre en cause la présence de M.Barry au gouvernement ?

Laisser un commentaire