Home > Internationale > Côte d’Ivoire : attaque de la gendarmerie d’Azaguié, « La situation est sous contrôle » (Sécurité)

Côte d’Ivoire : attaque de la gendarmerie d’Azaguié, « La situation est sous contrôle » (Sécurité)

La brigade de la gendarmerie d’Azaguié (41 km au Nord-Est d’Abidjan) a été attaquée tôt ce samedi par des individus armés non identifiés, a indiqué le correspondant de Radio Oméga en Côte d’Ivoire. « La situation est sous contrôle », ont indiqué des sources sécuritaires à notre correspondant.

L’attaque a été menée par des individus non identifiés entre 2 h et 3 h du matin. Les assaillants ont maîtrisé les gendarmes en service sans rien emporté. Ils se sont ensuite transportés selon les services de sécurité, à l’agence du Trésor de la commune. Là, ils ont emporté une somme d’argent non évaluée et une voiture. Le véhicule a été abandonné plus tard. Il a été récupéré. Une autre société de la ville a également été visitée la même nuit. La Brigade de gendarmerie d’Azaguié a vite reçu du renfort.
Pour la gendarmerie, on ne peut pas véritablement parler d’attaque. « Il n’y a eu qu’un seul coup de feu. Il n’y a pas eu de blessés… Les assaillants ont enfermé les gendarmes dans le poste vers 02h du matin. Ils se sont ensuite rendus à la trésorerie (centre des impôts) et dans une société d’hévéas où ils ont commis des vols », a indiqué la gendarmerie samedi soir.
Des tirs avaient éclaté dans la nuit de mercredi à jeudi dans plusieurs quartiers d’Abidjan notamment à la base du Centre de coordination des décisions opérationnelles de Côte d’Ivoire (CCDO) sise dans l’enceinte de l’école de police.
Des armes militaires ont été récupérées après cette attaque au CCDO selon l’armée. Il s’agit de 05 RPG ; des FM T 80 ; une dizaine de AK ; une dizaine de caisses de munitions ; des roquettes ; 02 Taxis compteurs ; 01 VHL.
Selon notre correspondant, au plan sécuritaire, le calme est aussi revenu en Côte d’Ivoire qui abrite depuis vendredi, les 8e jeux de la Francophonie, Abidjan 2017.

Fernand Dédeh, correspondant

Laisser un commentaire