Home > Internationale > Côte d’Ivoire : Des tirs entendus à l’école de police de Cocody (Abidjan)

Côte d’Ivoire : Des tirs entendus à l’école de police de Cocody (Abidjan)

Des tirs réguliers étaient entendus mercredi soir en provenance de l’école de police de Cocody, un des quartiers centraux d’Abidjan, et des hommes armés de fusils ont pointé leurs armes sur les voitures qui passaient, a constaté un journaliste de l’AFP. « Ils nous ont ’réquisitionnés’ notre véhicule, ils pointaient leurs armes.
Ils arrêtent les voitures et les taxis et ils prennent les véhicules », a affirmé un employé d’une société de gardiennage à quelques dizaines de mètres de l’école. « Ce sont des policiers cagoulés avec des gilets pare-balles », a témoigné un chauffeur de taxi, Dirassouba Adama, qui s’est fait braquer son véhicule. « Ils ont tiré en l’air et tiré à côté du véhicule, ils m’ont dit de descendre et de partir, et je suis parti. Ils ont donc pris ma voiture. Il y a au moins dix véhicule à l’intérieur » (de l’école de police). « Ils ont dit: ce pays c’est foutaise, on revendique nos droits », a ajouté ce chauffeur de taxi.
Ces incidents surviennent quelques heures après un remaniement ministériel annoncé mercredi midi, et la nomination d’un nouveau ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, un proche du président Alassane Ouattara.
M. Bakayoko s’est fixé comme priorité de restaurer la « discipline » dans l’armée alors que la Côte d’Ivoire a connu plusieurs mutineries depuis le début de l’année. Les derniers incidents dans l’armée remontent au week-end dernier.
Trois soldats avaient été tués dans la nuit de vendredi à samedi dans des tirs dans un camp militaire de Korhogo, grande ville du Nord.
La Côte d’Ivoire accueille à partir de vendredi la huitième édition des Jeux de la Francophonie, qui doivent rassembler à Abidjan 4.000 jeunes athlètes et artistes de 53 pays, ainsi que de nombreuses personnalités internationales.

AFP

Laisser un commentaire