Home > Politique > Coup d’État du 16 septembre 2015 : « rien ne peut justifier aujourd’hui le retard dans le jugement du dossier du putsch» (coalition Dytaniè)

Coup d’État du 16 septembre 2015 : « rien ne peut justifier aujourd’hui le retard dans le jugement du dossier du putsch» (coalition Dytaniè)

« Rien ne peut justifier que le jugement du dossier du putsch tarde autant », a indiqué jeudi dans une déclaration la coalition Dytaniè, une organisation de la société civile (OSC) burkinabè

Cette déclaration intervient à la veille de la commémoration de l’an II de la résistance au putsch du 16 septembre 2015.

« Ce dont notre peuple a le plus besoin, c’est la vérité et la justice. Notre pays a plus un problème de justice que de réconciliation », a affirmé la coalition Dytaniè

Pour elle, le discours sur la réconciliation tant chanté par les acteurs politiques vise essentiellement à cultiver l’impunité. Ce qui est inacceptable

La coalition a ainsi appelé ce qu’elle qualifie de forces patriotiques intègres et progressistes, à rester permanemment mobilisées contre toutes les formes de manœuvres avant de conclure qu’elle ne ménagera aucun sacrifice pour que vérité et justice se fassent dans le dossier putsch.»

Mohamed Nakanabo

Laisser un commentaire