Home > Politique > Dossier Thomas Sankara : « cette contre-expertise est salutaire » (Me Bénéwendé Sankara, avocat)

Dossier Thomas Sankara : « cette contre-expertise est salutaire » (Me Bénéwendé Sankara, avocat)

Le parquet militaire compte étendre la contre-expertise ADN aux douze autres victimes dans le dossier Thomas Sankara. La décision du parquet est saluée par l’avocat de la famille Sankara. La contre-expertise va engendrer des  conséquences.

Le parquet militaire va étendre la contre-expertise ADN aux douze autres victimes dans le dossier Thomas Sankara. « C’est une décision très salutaire en ce sens que ça vient répondre à nos attentes, puisque au nom de la famille Sankara, nous même nous avons demandé une contre-expertise mais aussi ça permet éventuellement de lever les équivoques et d’éviter tout vice de procédure » a dit Me Bénéwendé Sankara, l’un des avocats de la famille du père de la révolution burkinabè Thomas Sankara.

Pour l’avocat, le dossier Thomas Sankara « quel que soit le temps que cela va prendre » connaitra son dénouement et la « vérité » va éclater. Cette contre-expertise va absolument engendrer des conséquences. « La première conséquence, c’est qu’on aura un résultat qui peut confirmer ou infirmer les résultats que nous connaissons déjà. Mais ce que nous souhaitons, c’est que de cette contre-expertise, qu’on puisse identifier l’ADN du Président Thomas Sankara, mais qu’on puisse aussi identifier les 12 autres. Parce que ces ADN seront confrontés avec les ADN des ayant droits. Ce qui va certainement préciser l’opinion sur l’identité des victimes du coup d’Etat du 15 octobre 1987 » se réjouit Me Bénéwendé Sankara. « Nous avons la certitude aujourd’hui avec cette contre-expertise, que l’Etat du Burkina Faso qui a accepté de prendre en charge les frais inhérents à l’expertise, dans une volonté politique pour que le juge d’instruction puisse mener à bien sa mission » a terminé l’avocat de la famille Sankara.

Tu pourrais aussi aimer
Burkina/Sankara: de nouvelles expertises réclamées
Dossier Thomas Sankara : La contre-expertise est un droit absolu
Annulations des mandats d’arrêt : « Cela n’entache en rien le fond du dossier » Me Sankara
Annulation de la nomination de Isaac Zida : Le gouvernement est dans son droit selon Me Sankara

Laisser un commentaire