Home > Politique > Dossiers pendants en justice : «  Pas d’état de grâce pour le gouvernement à venir», Me Benewendé Sankara

Dossiers pendants en justice : «  Pas d’état de grâce pour le gouvernement à venir», Me Benewendé Sankara

Un an après l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014, plusieurs dossiers de crimes économiques et de sang restent toujours en suspens. Interrogé sur la question, Me Benewendé Sankara, président de l’UNIR/PS et candidat à la présidentielle affirme qu’il n’y aura pas d’état de grâce pour les autorités qui seront issues des élections.

Selon le président de l’UNIR/PS, « un an après, l’insurrection a apporté une émancipation politique au peuple burkinabè et cela est cité en exemple même dans toute l’Afrique ».

Qu’en est-il des dossiers pendants en justice ?

Me Benewendé Sankara pense que le gouvernement de la Transition n’a pas pu relever les défis en ce qui concerne les dossiers pendants en justice. Il a par ailleurs fait savoir qu’ « il n’y aura pas d’état de grâce pour le gouvernement qui sera issu des élections prochaines ».

Pour Me Sankara « en faisant l’insurrection, le peuple burkinabè s’attend à ce qu’on puisse régler ces problèmes au plan social et économique, au niveau de l’éducation, du monde du travail et de la sécurité ».

 Il a estimé qu’il y a beaucoup de problèmes et que c’est l’occasion de faire des élections pour que le gouvernement qui sera mis en place puisse apporter des solutions.

Me Sankara a regretté cependant que la Transition n’ait pas suffisamment eu le temps pour relever les défis. « De toutes les façons, la Transition n’est pas venue avec un programme de gouvernement », a-t-il conclu.

Tu pourrais aussi aimer
Djibo: un homme a été criblé de balles ce dimanche (AIB)
ASSOCIATION DES MUNICIPALITE DU BURKINA: LISTE DES MEMBRES DU BUREAU NATIONAL
Burkina : Les gouverneurs seront désormais choisis dans les corps des administrateurs civils
Liberté de la presse dans le monde : le Burkina, ‘’leader’’ en Afrique de l’ouest francophone

Laisser un commentaire