Home > Politique > Enseignement supérieur au Burkina : une enquête révèle que sur les 112 structures éducatives inspectées, 33 sont de bonne qualité

Enseignement supérieur au Burkina : une enquête révèle que sur les 112 structures éducatives inspectées, 33 sont de bonne qualité

Un rapport de contrôle des institutions privées d’enseignement supérieur publié jeudi 31 août révèle que sur 112 structures éducatives inspectées, 33 sont de bonne qualité, 29 d’assez bonne qualité, 16 de moyenne qualité 6 de mauvaise qualité, 5 de très mauvaise qualité
Ce rapport indique également que sur les 112 structures éducatives inspectées, 5 en situation de clandestinité, 4 ont suspendus leurs activités, sans aucune notification préalable au ministère de tutelle, 4 autres sont introuvables, 2 ont refusé de recevoir l’équipe, 6 n’avaient aucune personne ressource pour répondre aux questions, 1 qui est pourtant détentrice de l’autorisation n’a pas encore ouvert ses portes et 2 situés à Bobo ont demandé de se référer à la maison mère basée à Ouagadougou.

Ce contrôle de la direction générale de l’enseignement supérieure a été fait de février à mai 2017, conformément au cahier des charges qui régit les institutions privées d’enseignement supérieur (IPES) au Burkina
« Les mauvais élèves bénéficierons de l’accompagnement du gouvernement pour remonter la pente », a indiqué le secrétaire général du ministère des enseignements supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Tanga Pierre Zoungrana.
A l’en croire, au terme de chaque année, le répertoire des établissements officiellement connus et dont la qualité de l’enseignement et les diplômes sont reconnus par l’Etat sera publié
Judith Traoré

Laisser un commentaire