Home > Politique > Gestion de la Transition : « Les Burkinabè sont restés sur leur faim », Tahirou Barry

Gestion de la Transition : « Les Burkinabè sont restés sur leur faim », Tahirou Barry

Les 30 et 31 octobre 2014, le peuple burkinabè a dit non au pouvoir dictatorial de Blaise Compaoré.  Un an  après l’insurrection populaire qui a conduit à la mise en place d’un gouvernement de Transition, Tahirou Barry, président du PAREN et candidat à la présidentielle donne son point de vue sur la gestion de la période de la Transition.

Tahirou Barry du Parti de la renaissance nationale (PAREN) se dit satisfait de l’avènement de l’insurrection populaire. Néanmoins, il pense que la conduite de la Transition après l’insurrection pose problème et interrogation.

« Il faut préciser que la Transition est comme un avion qui a décollé sans au préalable déterminer clairement l’itinéraire à suivre », a –t-il avancé. Le président du PAREN estime que la Transition n’a pas eu de feuille de route dès le départ.

Il a expliqué que l’on s’attendait à des actions fortes dans le domaine de la gouvernance, la réforme  des institutions, le respect de l’autorité de l’Etat et la lutte contre la corruption.

Il a conclu en disant que « les burkinabè sont quelque peu restés sur leur faim ».

Tu pourrais aussi aimer
Diplomatie : Hamidou Touré, l’ambassadeur du Burkina en Ethiopie décédé
SPORT : LES ETALONS LOCAUX EN OUZBÉKISTAN POUR UN MATCH AMICAL
«On pourrait assister à des démissions, des éjections, ou une division du parti », Siaka Coulibaly à propos de la crise au PAREN
Jeux Olympiques 2016 : Le programme de passage des burkinabè

Laisser un commentaire