Home > Politique > « Hervé Ouattara, est un Blaise Compaoré  bis » dixit Rahouf Bayiré

« Hervé Ouattara, est un Blaise Compaoré  bis » dixit Rahouf Bayiré

« Le président du Collectif africain pour la renaissance (CAR), Hervé Ouattara, est un Blaise Compaoré bis. Il a trahit tout le peuple burkinabé ». Ces propos sont de Rahouf Bayiré, président du Mouvement citoyen pour l’ancrage de la démocratie (MOCAD). Rahouf Bayiré accuse Hervé Ouattara d’avoir reçu de l’argent. Il a également, dit-il, tenu des rencontres avec Eddie Komboigo et le général Gilbert Diendéré, tous deux, présumés auteurs du putsch manqué du 16 septembre 2015.

En effet, selon les faits relatés par le président du MOCAD, ses camarades et lui ont été informés de ce que des associations devraient s’unir pour créer le Collectif Anti-referendum. Plusieurs rencontres ont eu lieu en vue de la création du Collectif. Ce qui a été fait à l’époque. Cependant, aux premières heures de l’insurrection Rahouf Bayiré, explique qu’il voulait démissionner du CAR parce que l’attitude d’Hervé Ouattara était contraire aux principes du fonctionnement du Collectif. Il envoyait, en effet, des missions chez des ex-gourous du régime déchu prétextant qu’il y a des dossiers dans son bureau. « Nous avions compris que la lutte a été vendue avec la visite de Eddie Komboigo au siège du CAR. Mieux, il a remis une enveloppe au camarade président qui n’a pas voulu l’ouvrir devant les autres », confie M. Bayiré. Et d’ajouter qu’Hervé Ouattara ne peut en un ou deux mois accumuler une telle richesse. Le président du CAR, selon celui du MOCAD a plusieurs fois rencontré Eddie Komboigo et Gilbert Diendéré. En clair, déclare, Rahouf Bayiré, Hervé Ouattara est un Blaise Compaoré bis pour avoir trahi le peuple burkinabè. Joint au téléphone Hervé Ouattara président du CAR dit ne pas vouloir descendre dans la boue en repondant à ses accusations du président du MOCAD.

Bassératou KINDO

Tu pourrais aussi aimer
Coup de fil de Roch Kaboré à Blaise Compaoré : ‘’Le  MPP doit être franc envers le peuple’’ (UPC)
Insurrection populaire : Blaise Compaoré et Isaac Zida mis en cause pour « homicide » (Commission d’enquête)
L’OPPOSITION À KOSYAM CE JEUDI, CE QUI EST EN JEU
Burkina/Sankara: de nouvelles expertises réclamées

Laisser un commentaire