Home > Politique > Justice: « François Compaoré n’a pas d’autre choix que de venir répondre »( Robert Zongo)

Justice: « François Compaoré n’a pas d’autre choix que de venir répondre »( Robert Zongo)

Cité dans le dossier de l’assassinat du journaliste d’investigation Norbert Zongo, François Compaoré, frère de l’ex président Blaise Compaoré fait l’objet d’un mandat d’arrêt international, selon le journal d’investigation « Le courrier confidentiel ». N’ayant eu aucune confirmation de sources officielles, radio Omega a joint Robert Zongo, frère de Norbert Zongo qui dit avoir appris l’information par voie de presse.

« Personnellement je l’ai appris dans la presse », a-t-il lancé. M. Zongo estime que François Compaoré n’a d’autre choix que de venir répondre devant la justice burkinabè.

Il est convaincu que François Compaoré, présumé commanditaire de l’assassinat de son frère ne peut pas se soustraire de la justice.

Depuis la survenue de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014, François Compaoré vit hors du pays.
« Qu’Il soit Philippin maintenant ou Nicaraguayen ça ne change en rien. Ce n’est pas une histoire de changer de nationalité qui va faire quoique ce soit ici », affirme Robert Zongo.

Dix-huit ans après le décès de Norbert Zongo, la justice burkinabè n’a toujours pas situé les responsabilités dans cet assassinat. Depuis l’insurrection de fin octobre 2014, les actions se multiplient pour lui rendre hommage.

A ce titre, le gouvernement a récemment décidé de renommer l’université de Koudougou, ville d’origine de Norbert Zongo « université Norbert Zongo ».

En outre une rue (secteur 54 dans l’arrondissement 12 de Ouagadougou).Cette rue est située sur le tronçon urbain de la route menant à Sapouy sur laquelle Norbert Zongo et ses compagnons sont morts.

Sabouna Ouédraogo

Laisser un commentaire