Home > Politique > Libération de Me Hermann Yaméogo : «Il y a un léger contretemps dans les procédures» (Salvador Yaméogo, frère cadet)

Libération de Me Hermann Yaméogo : «Il y a un léger contretemps dans les procédures» (Salvador Yaméogo, frère cadet)

De sources judiciaires nous vous annoncions jeudi 4 août, la mise en liberté provisoire de Me Herman Yaméogo. Aux dernières nouvelles, le Président de l’Union nationale pour la démocratie et le développement (UNDD) n’a toujours pas pu rejoindre son domicile et serait toujours détenu à la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA). « La procédure de sa libération n’ayant pas été totalement épuisée » nous apprend son frère cadet Salvador Maurice Yaméogo, aussi homme politique, Président du Rassemblement des démocrates pour le Faso (RDF).

« Effectivement nous avons eu l’information jeudi 4 août, je crois savoir que la décision est prise mais que peut-être il y a  un léger contretemps dans les procédures, c’est un peu complexe » a dit  le frère cadet de celui qui est soupçonné de prendre part au coup d’Etat de septembre 2015, Hermann Yaméogo.

« J’ai bon espoir que lundi 8 août ça soit effectif (ndlr la libération) et qu’on puisse voir le grand frère (Hermann Yaméogo) retourner chez lui, c’est vraiment l’information qu’on a tous apprises hier » a terminé Salvador Yaméogo peu bavard sur le sujet.

Hermann Yaméogo séjourne à la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA) depuis le lundi 5 octobre 2015. Il est accusé d’être de connivence avec les putschistes.

Lamine TRAORE

Brigitte Yoda

Tu pourrais aussi aimer
Hermann Yaméogo en liberté provisoire
Insurrection populaire : Blaise Compaoré et Isaac Zida mis en cause pour « homicide » (Commission d’enquête)
« Tous ceux qui seront concernés, même mes proches et les membres du gouvernement, répondront de leur actes devant la justice » (Roch Kaboré)
Familles de victimes de l’insurrection et du putsch : « Nous n’avons jamais reçu un franc »

Laisser un commentaire