Home > Politique > On s’en fout. Point barre »: « c’était une plaisanterie. Je présente mes excuses à tous ceux qui ont été choqués par ma réponse » (Salif Diallo)

On s’en fout. Point barre »: « c’était une plaisanterie. Je présente mes excuses à tous ceux qui ont été choqués par ma réponse » (Salif Diallo)

 Le président de l’Assemblée nationale Salif Diallo s’est prêté aux questions du journal Le Pays dans sa livraison du jour notamment sur sa fameuse phrase « on s’en fout. Point barre ».

Le Pays: Concernant l’affaire des tablettes, qu’insinuiez-vous lorsque vous répondiez : « On s’en fout », suite à la question posée par un confrère lors d’une conférence de presse ?

Salif Diallo: Les députés ont beaucoup de respect pour le peuple. L’Assemblée a reçu du gouvernement, des tablettes avec esprit de suite et de responsabilité mais l’incompréhension a été telle que les députés ont accepté que ces outils de travail soient remis. Pour ce qui est de ma réponse lors de la conférence de presse, il faut dire que c’est sur un ton de plaisanterie que j’ai répondu, surtout que le journaliste, par sa question, m’a taquiné. Si ma réponse n’a pas été perçue comme telle, je présente mes excuses à tous ceux qui ont été choqués par ma réponse.

Laisser un commentaire