Home > Politique > Promotion de l’auto-emploi: la société SEMAFO Boungou remet un chèque de plus 45 millions de francs Cfa à l’ANPE Fada N’gourma

Promotion de l’auto-emploi: la société SEMAFO Boungou remet un chèque de plus 45 millions de francs Cfa à l’ANPE Fada N’gourma

La Société d’exploitation des Mines en Afrique de l’Ouest SEMAFO Boungou et le centre de formation de l’agence nationale pour l’emploi (ANPE) de Fada N’Gourma (Est du Burkina) ont signé lundi une convention d’aide de plus 45.000.000 de francs Cfa pour deux mois de formation en faveur de 115 jeunes femmes et hommes de la région de l’Est. La signature de cette convention a eu lieu en présence du vice-président de la SEMAFO, Alain Melansson et du directeur général de l’ANPE Frédéric Kaboré.

Cette formation ne garantit pas l’emploi au sein de Semafo, mais c’est une façon d’aider les jeunes à s’auto-employer, selon le vice-président de la société.

« Cette convention entre en droite ligne avec les stratégies et valeurs de SEMAFO d’aider les jeunes à se développer pour ce qu’on appelle de l’auto-emploi », a déclaré Alain Melansson vice-président de la SEMAFO, par ailleurs chargé des ressources humaines.

Elle cible de façon générale les jeunes de la région de l’Est et particulièrement ceux de la zone de Bongou où se trouve une mine construite par Semafo.

Selon le directeur général de l’ANPE, Frédéric Kaboré, le processus de sélection des bénéficiaires de cette aide doit être transparent et participatif.
« La sélection des 115 bénéficiaires se fera en concertation avec les responsables des collectivités territoriales de la région, avec cependant une part belle pour les localités dites les plus impactées par la mine, en l’occurrence Bongou », a-t-il indiqué.

Les bénéficiaires de cette convention d’aide recevront des formations dans le domaine de l’électricité, de l’énergie photovoltaïque, de la construction métallique, ainsi que de la mécanique auto et cyclo.

Sada Sanfo, correspondant

Laisser un commentaire