Home > Politique > Saponé : barricades levées, spectre de délégation spéciale

Saponé : barricades levées, spectre de délégation spéciale

Saponé, commune située sur l’axe Ouaga-Léo, à 30 km de Ouagadougou dans la province du Bazèga, est-elle désormais sous délégation spéciale ? Selon les révélations faites à Radio Oméga selon certaines sources proches du dossier, cette décision réclamée par une partie des frondeurs qui ont pris d’assaut et barricadé ce lundi après midi, la route nationale n.6 et la voie menant de Saponé-Marché à la mairie aurait été déjà actée.

Aucune confirmation officielle pour l’instant. Rien n’a également filtré des négociations menées par le gouverneur de la Région du Centre sud et auxquelles ont pris part les protagonistes de la crise au Conseil municipal même si le blocus d’une demi-journée a finalement été levé.

Au niveau du village de Bonogo (entre Saponé-Marché et la mairie), on a frôlé l’affrontement.

Séparés par à peine une centaine de mètres, deux camps s’y sont observés pendant près de six heures, prêts à en découdre. La tension était perceptible dans les deux groupes de tout âge et dont certains étaient armés de machettes, de gourdins, de lance-pierres, et de lances. Ils ont été tenus en respect par les éléments CRS présents.

Une crise complexe

Selon certains habitants, la crise entre les populations de Saponé date plus de 70 ans. Pour qui concerne celle au sein du conseil municipal, elle est partie des élections de 2016, qui ont été remportées par le MPP avec Idrissa Ouédraogo comme maire.

Estimant avoir été trahis dans la répartition des postes, les autres partis boycottent les sessions du conseil municipal, contraignant à la reprise des élections en juin 2017.

Désigné lors des primaires de son parti comme le candidat à la mairie, l’ex maire Idrissa Ouédraogo est battu par un candidat de dernière, Abdoulaye Compaoré, lui aussi du MPP. S’en suit une nouvelle crise et des manifestations itératives qui ont empêché même la tenue de la session budgétaire du conseil municipal.

La mise sous délégation spéciale est même réclamée par une partie. Une décision qui aurait été actée selon certaines sources de Radio Oméga sans que la crise à Saponé qui aurait également des relents de bagarres entre villages soit définitivement réglée.

Moumouni Yaro de retour de Saponé

Laisser un commentaire