Home > Politique > Sociétés des mines de Bélahourou : pas de salaire, pas de vol pour le PDG (ex-travailleurs)

Sociétés des mines de Bélahourou : pas de salaire, pas de vol pour le PDG (ex-travailleurs)

Mis en chômage technique depuis 5 mois, des travailleurs de la société des mines de Bélahourou (SMB) ont investi le jeudi 5 octobre les locaux du siège de la société pour, disent-ils exiger un geste financier de la direction générale afin d’assurer ne serait-ce que le paiement des frais de scolarité de leurs enfants. Les manifestants ont même menacé d’empêcher le PDG de la société de prendre son vol prévu dans la nuit du jeudi 05 octobre.

Après quelques heures de concertation, une délégation de 3 personnes dont le PDG de la mine a décidé d’octroyer 40 000 dollars soit 20 millions de francs CFA aux manifestants, a indiqué le délégué syndical Seydou Tamboura. Cette somme, à en croire ses explications correspond à un mois de salaire des 3 agents de la direction.

Ce mouvement d’humeur qui a lieu au siège de la société a contraint la direction à prendre des mesures en vue de calmer les manifestants.

« Si l’on divise cette somme par le nombre d’employés au chômage, cela fera environ 30 000F CFA par personnes. », a précisé le délégué syndical Seydou Tamboura.

Les manifestants exigent un mois de salaire chacun. « Sinon le PDG ne bougera pas », clament-ils.

Environ 1000 travailleurs y compris les sous-traitants, de la SMB (société des mines de Bélahourou) sont concernés par cette situation de mise en chômage technique.

Mohamed NAKANABO

Laisser un commentaire