Home > Société > Attaque à Nassoumbou : un soldat blessé suite à « des tirs de harcèlement »

Attaque à Nassoumbou : un soldat blessé suite à « des tirs de harcèlement »

Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, l’Etat-major des armées confirme l’information plus tôt rapportée par radio Omega. Ce Lundi 20 mars 2017 aux environs de 11 h 10 minutes, le détachement militaire de Nassoumbou, localité située à 45 km au nord de Djibo, a essuyé ce que l’état-major qualifie de « tirs de harcèlement provenant d’individus non encore identifiés ».

« Ces tirs qui sont tombés dans les environs du camp ont légèrement blessé un soldat du détachement. La zone a immédiatement été bouclée et une fouille a été engagée », précise ledit communiqué.

Selon des recoupements faits par Radio Omega, des tirs de harcèlement sont des coups de feu effectués dans votre direction sans garantie de vous toucher avant de prendre la fuite.

Laisser un commentaire