Home > Société > Education nationale : La LONAB offre un CEG aux populations de Bassinko

Education nationale : La LONAB offre un CEG aux populations de Bassinko

Conformément à ses missions et fidèle à son slogan « Les lots aux heureux gagnants et les bénéfices à la nation entière », la Loterie nationale burkinabè (LONAB), qui célèbre cette année ses 50 ans, a remis le samedi 08 juillet 2017 aux populations de Bassinko (quartier de Ouagadougou) et environnants un collège d’enseignement général (CEG) flambant neuf. D’un coût de près de 61 millions de Francs CFA, cette infrastructure est la première d’une série que la LONAB met à la disposition du ministère de l’Education nationale.

C’est dans des salles et non sous les arbres que les enseignants du collège d’enseignement général de Bassinko vont dispenser le savoir à leurs élèves à compter de la rentrée scolaire 2017-2018. D’où la joie du Directeur du Collège d’enseignement général (CEG) de Bassinko, Christophe Béogo. « Ce joyau est venu pour nous combler de joie. De par le passé, nous étions sous ces arbres-là, exposés au soleil, au vent, à la poussière, à la pluie, bref à beaucoup de dangers et aujourd’hui nous avons cette belle infrastructure. Nous remercions la LONAB pour ce don », a-t-il dit dans son intervention.
Poursuivant, Christophe Béogo a égrené un chapelet de doléances dont les plus importantes sont la construction du mur du CEG, la construction d’un terrain omnisports, d’un forage, l’installation de panneaux solaires, la dotation du CEG en tableaux et tables-bancs.
Autre intervention à cette cérémonie d’inauguration mémorable pour les populations de Bassinko et environnants, c’est celle du Directeur Général de la Loterie nationale burkinabè, Simon Tarnagda.
Après avoir chaleureusement remercié les populations bénéficiaires sorties nombreuses pour cette occasion, il a indiqué que ce CEG a été construit pour soutenir l’action du gouvernement dans le domaine de l’éducation. « Depuis notre création jusqu’à ce jour, parmi nos missions figure en bonne place l’accompagnement du gouvernement car, à lui tout seul l’Etat ne peut pas tout faire », dira-t-il.
Tout en saluant le geste de la LONAB, le Directeur de cabinet du ministre de l’Education nationale Eric Benon, représentant le ministre, a souhaité que de telles infrastructures soient aussi construites dans toutes les zones périphériques et péri-urbaines, afin que les populations de ces zones ne soient plus dans l’obligation de faire de longues distances pour accéder à des services de bases tels que l’éducation.
C’est par la remise de chèques à des personnes qui ont cru en la LONAB et qui sont aujourd’hui d’heureux millionnaires et une plantation d’arbres que cette cérémonie très gaie s’est achevée.
Judith TRAORE

Laisser un commentaire