Home > Société > Enseignement: «payer les vacataires et les heures supplémentaires ne fait pas partie de nos attributions » ( René Aristide, proviseur du lycée provincial de Kongoussi)

Enseignement: «payer les vacataires et les heures supplémentaires ne fait pas partie de nos attributions » ( René Aristide, proviseur du lycée provincial de Kongoussi)

Pour le bon fonctionnement des établissements publics, l’État burkinabé a pris l’engagement de subventionner les vacations et les heures supplémentaires dans les lycées et collèges. Mais cet engagement semble ne pas être respecté créant ainsi de graves ennuis entre les acteurs locaux et entre les responsables des établissements et les populations.
« On a passé toute cette année sans subvention, je pense que l‘État est en train de démissionner de l’enseignement»,a indiqué René Aristide, proviseur du lycée provincial de Kongoussi

À l’en croire, un budget est voté chaque année de concert avec les acteurs et les partenaires pour la réfection des infrastructures et l’achat des consommables scolaires mais difficiles de respecter ce calendrier car certaines situations d’urgence s’imposent

De son avis, l’Etat doit prendre ses responsabilités. Le proviseur a ensuite demandé à l’autorité de décider clairement sur le sort des établissements

Laisser un commentaire