Home > Société > UN CONCERT À OUAGADOUGOU POUR HONORER LA MÉMOIRE DE THOMAS SANKARA

UN CONCERT À OUAGADOUGOU POUR HONORER LA MÉMOIRE DE THOMAS SANKARA

Même si le stade municipal n’était pas plein à craquer, il y avait néanmoins un public chaud et chaleureux prêt à faire le show, lundi soir à Ouagadougou.

Ismaël Isaac, Didier Awadi, Smockey, Djeneba Seck, Floby, Dicko Fils, les petits chanteurs au poing levé ou encore les colombes de la révolution, pour ne citer que ceux-là, ont tenu en haleine le public à la suite de la cérémonie du lancement de la campagne des souscriptions populaires pour la construction du mémorial Thomas Sankara.

Pour SamsKLeJah, membre du comité international Mémorial Thomas Sankara, « Thom Sank » (comme l’appelle certains) n’était pas seulement un homme politique, mais aussi culturel.

« Sankara c’était un Président artiste. Bon joueur de guitare. Il a composé des chansons qui ont été chantées par Abdoulaye Cissé. Ce n’était pas que le politicien, il était également l’artiste. Il était le culturel et pour nous c’est super important ».

Ce concert n’est qu’une des étapes pour la construction du mémorial Thomas Sankara.
« Pour nous, ce n’est qu’une étape. Nous espérons qu’elle va grossir et qu’au bout du compte on va finalement dire que la jeunesse africaine, pas seulement burkinabè, a pris ses responsabilités », a déclaré Smockey, autre membre du comité.

Visiblement le public a bien apprécié la soirée.

« Je suis très content. Tous les burkinabè doivent se sentir concernés », a dit un spectateur.

Puis à un autre d’ajouter, « le spectacle est très bien et l’initiative est très bonne. C’est propre surtout avec la présence de l’ancien Président ghanéen John Jerry Rawlings ».

Les souscriptions pour la construction du mémorial Thomas Sankara se poursuivaient toujours pendant le concert.
Les initiateurs comptent sur le public burkinabè à l’instar de celui du Niger ?? qui a déjà mobilisé au moins 1 million de FCFA.

Lamine Traoré

Laisser un commentaire