Home > Politique > «L’opération a été payée. Il reste maintenant à régler tous les frais pour suivre la rééducation» (Jonathan Zongo, blessé à la CAN 2017)

«L’opération a été payée. Il reste maintenant à régler tous les frais pour suivre la rééducation» (Jonathan Zongo, blessé à la CAN 2017)

La situation de l’international burkinabè Jonathan Zongo préoccupe plus d’un. Certaines informations évoquent même son abandon à son sort par les autorités burkinabè. Où en est-il donc exactement ? Réponse de l’intéressé qui était face à la presse ce mercredi 12 juillet : «Le Président du Faso a dit qu’il allait s’occuper de moi. Il m’a même appelé à l’hôtel pour m’encourager… et là, il est en train de tout faire pour tout prendre en charge. L’opération a été payée. Il reste maintenant à régler tous les frais pour suivre la rééducation ».
Concernant la fin de son idylle avec le club d’Almeria, Jonathan Zongo a précisé que c’est son contrat, arrivé à terme qui n’a pas été renouvelé. « Je me suis blessé en janvier alors que mon contrat prenait fin le 30 juin. Une blessure qui me donne 9 à 10 mois d’absence. Jusqu’à 10 mois, c’est normal que le club ne renouvelle pas parce qu’il sait qu’il ne peut pas compter sur toi.»
L’ancien joueur de l’USO reste tout de même confiant par rapport à son avenir. Il espère trouver un nouveau point de chute, une fois qu’il sera rétabli. Pour sa part, le médecin des Etalons, le colonel Alain Traoré dit être optimiste quant à un retour de Jonathan Zongo dans les prochains mois.
« L’état de santé de Jonathan donne à être optimiste. Une blessure du genre, ce n’est pas une histoire de 02 jours. Il vaut mieux qu’il perde 6, 8 voire une année, monter sur le terrain et montrer de quoi il est capable, plutôt que de se précipiter et avoir le même traumatisme. Ce sera beaucoup plus grave».
Jonathan Zongo a été blessé à la CAN 2017, au cours du match qui a opposé les Etalons aux Panthères du Gabon. Le match s’était soldé sur un score de parité 1-1.

Laisser un commentaire