Home > Tribune Libre  > Municipales 2016 : Le MATDSI et la CENI responsables du faible taux de participation

Municipales 2016 : Le MATDSI et la CENI responsables du faible taux de participation

Le Collectif pour un Peuple uni (CPPU),  a au cours d’une conférence de presse animé ce vendredi 27 mai 2016, contesté le taux de participation donné par la CENI à l’issue des municipales du dimanche 22 mai dernier. Pour le collectif, le taux est de 31,78% et non 47,65%. Il demande par ailleurs le départ du président de la CENI et de son staff.

Le coordonnateur général du CPPU Aziz Ouattara et ses camarades prennent le contre-pied de la CENI quant aux résultats du dernier scrutin municipal tenu au Burkina Faso. Ils estiment que ce taux est plus faible que celui proclamé par l’institution en charge des élections. Il serait selon eux de 31,78% suite au rapport de 10 observateurs envoyés dans 10 régions du pays.

Pour ces derniers, ce faible taux s’explique par plusieurs raisons à savoir, côté peuple, partis politique, la CENI et son ministère de tutelle qu’est le MATDSI dont l’incompétence de son premier responsable ne fait plus aucun doute.

 Les responsables de la CPPU demandent la refondation du système électoral afin de redonner confiance au peuple. « Dans l’urgence, voici les solutions concrètes qui s’imposent : scinder le ministère de l’Administration de celui de la Sécurité, le départ du président de la CENI et son Staff, faire un audit de la gestion financière » a-t-il précisé.

Tu pourrais aussi aimer
Diplomatie : Hamidou Touré, l’ambassadeur du Burkina en Ethiopie décédé
Politique : « Il n’appartient pas à Zéphirin Diabré de distribuer des cartons d’insurgés à qui il veut », Boniface Zango du MPP
SPORT : LES ETALONS LOCAUX EN OUZBÉKISTAN POUR UN MATCH AMICAL
AMBF : Armand Pierre Beouindé élu pour un mandat de 5 ans

Laisser un commentaire